VisibilityPost Blog - Numérique, Art & Culture, Divertissement, Politique, Commerce, Mode, Santé, Informatique...
désintéressement au SEO

PME Africaines: 03 raisons de leur désintérêt pour le SEO.

Divi WordPress Theme

Le SEO est l’ensemble des techniques visant  à optimiser le positionnement d’un site ou d’une application web dans les résultats des moteurs de recherches. De nos jours, on constate un grand désintérêt pour le SEO de certaines entreprises africaines sur leurs sites.

Dans cet article,  nous parleront de 03 raisons qui expliquent ce désintéressement.

1- Les PME africaines n’ont pas encore saisies l’importance du SEO.

La sous-information peut expliquer ce manque d’intérêt.

En effet, certaines entreprises africaines n’ont pas encore cernées  tous les avantages que représente le SEO pour le site de leurs  entreprises, Elles doivent juste le réduire  à une technique pour être positionnées en premier sur les moteurs de recherches.

Il est  vrai que c’est l’une des raisons principale du SEO, Mais il faut également prendre en compte le fait que c’est une source de crédibilité pour les internautes.

En effet, lorsque  le site de  l’entreprise apparaît parmi les premiers résultats dans les moteurs de recherche,  dans l’esprit de l’internaute cela traduit le fait que cette entreprise est parmi l’une des meilleures  de son secteur car n’apparaît qu’en première position les meilleures.

2-Les PME africaines favorise le SEA au SEO car ses résultats de celui-ci sont faciles à mesurer.

Les entreprises africaines préfèrent opter pour le SEA (référencement payant) car ses résultats sont plus faciles à mesurer et son action est rapide.

Mais, il faut noter que malgré le fait que les résultats du SEO ne soient pas faciles à percevoir, les statistiques ont prouvé qu’il génère le meilleur ROI (retour sur investissement) marketing.

En effet,  d’après les statistiques :

  • 70 à 80% des utilisateurs font le choix délibéré de ne pas cliquer sur les annonces sponsorisés.
  • Le SEO génère 51% du trafic d’un site contre 34% des bannières et emails, 10% pour le SEA et 5% pour les réseaux sociaux.

3-Ce désintérêt pour le SEO est dû au fait que certaines PME négligent encore leur présence sur le web (sites internet).

L’une des raisons de ce désintéressent au SEO  est le fait que l’on compte encore en Afrique plusieurs entreprises qui n’ont pas compris la nécessité d’avoir un site web. Pour eux, le fait d’être présent de façon réel sur le marché est suffisant, elles se disent si les affaires marchent bien pourquoi créer encore un site ? Ou s’intéresser au SEO ?

Pour ceux qui ont compris qu’il faut créer un site web pour leurs entreprises, beaucoup ne prenne pas vraiment le temps de le rendre vivant. On retrouve des sites web parfois mal conçus, des sites web sans nouveautés et sur d’autres les informations sont parfois erronées. Ainsi donc, on ne pas s’intéresser au SEO si déjà on ne peut pas faire ce qui est basique pour faire vivre son site.

Les entreprises africaines devraient prendre conscience du retard qu’ils ont sur l’utilisation des outils de visibilité en ligne et se mettre à la page. Avec de millions de sites que comportent internet,  il est crucial de se démarquer,  de faire La différence pour pouvoir être placé parmi les premiers sur les moteurs de recherches, Ce qui augmentera ainsi le trafic sur leurs  sites et des prospects qui pourront être de futurs clients.

blank

Ornella Donfack

Divi WordPress Theme

Commentez - Comment - Comentario

Les plus populaires